Vos annonces immobilières ont deux publics :

-Les internautes pour qui elles doivent être faciles et agréables à lire

 -Les moteurs de recherche pour qui elles doivent être riches et bien rédigées, uniques et pertinentes afin de les placer avantageusement dans leurs pages de résultats.

Rédiger votre annonce en 5 Etapes

  1. Un titre accrocheur
  2. Un contenu unique
  3. Un texte complet
  4. Une description pertinente
  5. Une annonce enrichie

1 – Un titre accrocheur

Le titre de l’annonce est le premier contact de l’internaute avec le bien. Il doit contenir des caractéristiques essentielles sans informations superflues :

  • Type de bien : maison, appartement, studio
  • La localisation : la ville suivie du quartier
  • Le nombre de pièces
  • Un éventuel trait distinctif qui déclenchera plus de visites : en duplex, poutres apparentes

Les autres informations seront données dans le descriptif.

2 – Un contenu unique

Google (et ses camarade) a horreur du copier/coller. Il est impératif de rédiger des textes originaux, quitte à reformuler une information déjà donnée ailleurs. Il en va de même pour les textes des annonces diffusées sur des portails tiers. Google favorisera des descriptions plus longues et plus détaillées.

3 – Un texte complet

Des textes longs : les moteurs de recherche sont friands de contenu supérieurs à 200-250 mots soit entre 10 et 15 lignes. Il n’est pas toujours facile de rédiger des annonces longues mais le bénéfice en terme de référencement est réel : Google préférera un site dont les annonces sont longues et détaillées à un site dont les descriptifs ne dépassent pas 3 lignes.

Pas de raccourcis ni d’abréviations : « 4 pièces » plutôt que « T4 ».

Faites des phrases complètes : « Bel apt. 3p dans rés. de 2008, balcon, cuis. américaine » peut donner « Bel appartement de trois pièces dans une résidence récente construite en 2008 avec un balcon et une cuisine de type américaine ouverte sur le séjour ».

4 – Un texte pertinent

Les informations importantes en premier : un lecteur pressé aura rapidement les informations essentielles en lisant le titre et les premiers mots de l’annonce qui comporteront le type d’opération (vente, location), le type de bien, la surface et le nombre de pièces. Viennent ensuite les informations complémentaires :

  • Le type de chauffage
  • Présence de double vitrage
  • Commodités à proximité
  • Combles aménageables

L’entonnoir inversé ou pyramide : parlez d’abord du bien, de sa surface, ses équipements, des matériaux utilisés… Vous pourrez ensuite évoquer son environnement : proximité de commodités, d’espaces verts ou d’écoles, de transports en commun… C’est le bien qui est en vente, pas son environnement même s’il demeure un facteur important qu’il faut savoir mettre en valeur.

Restez simple et factuel : inutile d’enjoliver inutilement un descriptif par des formules vides de sens (à voir absolument !) ou trompeuses (« coquet » pour dire petit ou « atypique » pour dire mal agencé). Continuez cependant à mettre en avant les points positifs du bien.

Détaillez le bien : les commodités aux alentours, les écoles et transports en commun accessibles… en plus d’apporter des informations complémentaires aux internautes, c’est un bon moyen d’atteindre les 200 à 250 mots préconisés.

5 – Une annonce enrichie (photos, plan, carte, P.O.I.)

Tout d’abord, soignez vos photos ! Elles peuvent freiner ou déclencher des visites beaucoup plus rapidement qu’un texte. Les appareils photos proposent aujourd’hui des réglages rapides et faciles pour faire de belles photos d’intérieur, même quand il fait sombre.

Utilisez toutes les occasions d’enrichir votre annonce :

  • Visite virtuelle
  • Plans
  • Diagnostiques
  • Carte interactive de la ville ou de la région
  • Liens vers le site de la ville, du département…
  • Option de partage vers les réseaux sociaux

Si vous souhaitez ajouter ces éléments à vos annonces, n’hésitez pas à contacter le support Adapt Immo qui vous indiquera la marche à suivre.

Exemple :

Avant : Maison de village T6 avec 5 chambres dont une en rdc avec sde, 1 séjour/cuisine équipée donnant sur une terrasse de 17m², entièrement rénovée au centre du village. En rdc, un studio de 40m² loué 350€/mois, entrée séparée, avec cour. Un local commercial de 30m².

Après : A Florensac, maison de village 200 m² : 6 pièces dont 5 chambres et un séjour doté d’une large ouverture sur une cuisine intégralement équipée. Depuis le séjour, accédez à une terrasse de 17 m² équipée d’un barbecue en brique et d’un espace aménagé idéal pour l’installation d’une cuisine d’été. La salle d’eau et une chambre de 12 m² sont situées au rez-de-chaussée quand les 4 autres chambres, qui font entre 9 et 11 m² sont situées à l’étage. De belles poutres apparentes leur confèrent un cachet unique.

La maison a été entièrement rénovée et est vendue avec un studio loué de 40 m² dont l’entrée est indépendante du reste de la maison et d’un local commercial de 30 m².

Située au centre de Florensac, la maison bénéficie de la proximité d’un bureau de poste, d’une crèche et de plusieurs bureaux de tabac. L’école maternelle et primaire sont facilement accessibles à pied. Il règne à Florensac une atmosphère de village méridional avec ses petites rues, ses maisons individuelles et ses places ombragées.

A moins d’une demi-heure de Béziers et moins d’une heure de Montpellier par l’autoroute accessible rapidement, la ville de Florensac est également toute proche de Marseillan et d’Agde et de leurs plages sur l’étang de Thau et la Méditerranée.

Site officiel, portails, réseaux sociaux… quel support privilégier ?

Le Web offre de nombreuses plateformes qui permettent à une marque de communiquer : sites, blogs, Facebook, Twitter, Google +…

Les réseaux sociaux sont simples d’utilisation et souvent présents dans la vie privée. On peut alors être tenté de n’utiliser qu’eux pour communiquer. Tous ces supports sont complémentaires et votre site officiel demeure le cadre privilégié de votre communication sur Internet.

Les réseaux sociaux et portails immobiliers ne sont que des relais de diffusion de vos contenus qui doivent d’abord paraître sur votre site internet :

  • Dans les news pour l’actualité chaude
  • Dans un article de blog pour traiter une question plus en profondeur.
  • Dans vos listes de biens pour vos annonces immobilières.

Si vous souhaitez profiter d’options de partage des contenus de votre site vers vos réseaux sociaux, n’hésitez pas à contacter notre support technique qui vous indiquera la marche à suivre.