Google alertes (ou alerts pour nos ami·e·s anglophones) est un outil clé de votre stratégie marketing et votre référencement naturel.

 

Son objectif ?

Surveiller les pages Internet et vous alerter de tous les résultats de recherche sur une requête que vous avez choisi. Ainsi, à chaque fois qu’un ou plusieurs mots clés de votre choix apparaissent dans le flux Google ou une nouvelle page web : vous recevez un mail.

 

Sans surprise, une telle source de données et un tel service de veille sont des leviers puissants pour la croissance de votre entreprise. Creusons ça ensemble ! Suivez notre guide pour comprendre et configurer, étape par étape, Google Alertes. Le tout sans paramètres casse-têtes ni dépenser un centime !

 

Les avantages de Google alertes

Qu’il s’agisse de surveiller l’actualité liée à votre d’activité, suivre à la trace vos concurrents ou assurer votre réputation en ligne, les alertes Google offrent de multiples avantages.

  • Surveiller la e-reputation de votre entreprise
  • Garder une trace de chaque mention de votre marque
  • Répondre rapidement aux avis Google

 

  • Faciliter votre veille concurrentielle
  • Trouver l’inspiration pour des contenus web optimisés SEO
  • Rester informer des tendances de votre secteur
  • Connaître les nouveaux acteurs importants dans votre marché

 

  • Et surtout, Google alertes est entièrement gratuit !

 

Maintenant que vous connaissez les atouts de Google alertes, choisissez un objectif. Pourquoi souhaitez-vous que Google vous alerte sur les sources et les comportements liés à telle requête clé ? La définition d’un objectif clair et unique est toujours le point de départ de toute stratégie marketing.

 

Configurer une alerte Google en 7 étapes

 

Créer une alerte Google ne prend qu’une minute :

  1. Cliquez sur le lien suivant : https://www.google.com/alerts
  2. Inscrivez dans la barre la requête que vous souhaitez suivre
  3. Sélectionnez la provenance des informations et le type de contenu à surveiller : actualités, articles de blog, vidéos, forums ou livres
  4. Établissez la fréquence de vos alertes Google par mail (notifications quotidiennes, hebdomadaires ou mensuelles).
  5. Choisissez « seulement les meilleurs résultats » (Google alertes sélectionne les résultats qui lui semblent les plus pertinents pour vous) ou « tous les résultats »
  6. Entrez l’e-mail sur lequel vous recevrez votre flux Google alertes
  7. Cliquez pour créer une alerte Google.

 

Petite information en plus : si vous avez besoin de modifier vos alertes Google, cliquez simplement sur « modifier » (ou « afficher les options » si le bouton n’apparait pas directement) et corrigez votre requête cible.

 

Optimisez les alertes Google

L’utilisation de Google alertes pour booster votre présence en ligne, c’est bien. L’utiliser de façon optimale, c’est mieux ! Voici quelques astuces supplémentaires :

 

  • Évitez les mots-clés génériques : votre boite mail sera juste inondée d’alertes, pour les trois quart inintéressantes et peu exploitables.

À l’inverse, misez sur des requêtes clés précises et spécifiques, qui se réfèrent à votre niche ou à la particularité de vos produits par exemple.

 

  • Google alertes autorise la programmation de 1 000 alertes par adresse gmail. Alors, profitez-en ! Ne vous contentez pas uniquement de surveiller le nom de votre entreprise et celui des sites de vos concurrents. Réfléchissez à tout le champ sémantique et les combinaisons de mots-clés utilisées par vos clients.
  • Mettez des guillemets autour de la requête que vous surveillez : cela indique à Google qu’il doit concentrer ses recherches uniquement sur ce groupe de mots et exclure des résultats les contenus contenant un seul des termes par exemple.
  • Tapez un signe moins (-) devant un terme pour le supprimer des résultats pris en compte par Google alertes.
  • Vous pensez que quelques recherches passent sous les radars de Google alertes ? C’est possible.

 

Pour vérifier que votre alerte Google est bien programmée, tapez-la dans votre moteur de recherche et vérifiez vos mails. Si vous n’avez rien reçu, deux théories peuvent expliquer cela. Sois le volume de recherche est trop faible, sois le filtre « seulement les meilleurs résultats » est trop limitatif. Changez alors de mots clés à surveiller et/ou sélectionnez « tous les résultats ».

 

Vous avez donc compris la puissance de Google alertes en termes de veille et de soutien pour votre stratégie marketing.

Pour autant, les limites de la veille par Google existent. Par exemple, les mentions provenant des réseaux sociaux ne sont pas analysées. Or, ils constituent une grande part de votre présence sur le Web. Il faudra donc faire appel à d’autres outils de veille de e-reputation capables d’analyser les performances de chaque réseau social.

De la même façon, Google alertes ne fournit aucun rapport détaillé de vos statistiques (type données démographiques ou centres d’intérêts). Là encore, plusieurs outils pallient le manque et viendront compléter votre arsenal !